Tri & désencombrement

Notre ami le minimalisme

Je vais être honnête avec vous, j’ai hésité avant d’écrire cet article. C’est pourtant le premier que j’ai voulu écrire car il est pour moi la clé de voute de toute notre organisation familiale. Mais j’ai hésité car minimaliste est un mot souvent mal interprété, et j’avais peur de ne pas réussir à vous en parler de manière légère (je vous rassure, j’ai lu tout l’article et en toute objectivité, ça va). Le sujet étant très vaste, je voulais d’abord partager avec vous les effets que le minimalisme a sur notre organisation quotidienne, et non sur le pourquoi ou le comment (ce sera pour plus tard, je suis une pro du teasing).   

Je vais commencé par vous donner NOTRE définition du minimalisme pour que vous compreniez mieux notre philosophie (en plus de celle d’être acceptée comme je suis) : 

 Vivre avec le nécessaire, sans superflu.  

Vous remarquerez que je ne dis pas vivre avec peu, mais avec le nécessaire, et ce qui est nécessaire pour nous ne l’est pas forcement pour les autres, et vice-versa (si tu te demandes si tu fais encore faire partie “des jeunes”, alors même que tu as la chanson des Inconnus dans la tête en lisant l’expression “et vice-versa », tu as ta réponse). Allez c’est parti, on y va, on rentre dans le vif du sujet, en quoi le minimalisme nous simplifie la vie, : 

Vivre avec moins c’est vivre avec mieux 

Roooh, elle est pas belle cette phrase ?  Mais c’est vrai. Comme nous n’avons pas besoin de plus de 3 casseroles (on n’est pas la cuisine du Ritz, on en utilise rarement plus de 2 en même temps, donc 3 casseroles de tailles différentes c’est largement assez pour nous), elles sont de bonne qualité (fini les casseroles Téfal qui ont la lèpre au bout de 3 lavages, j’aurais mis 20 ans d’exposition à du marketing agressif avant de comprendre que c’est un complot). Et ça marche avec tous les objets que l’on possède. Si on achète moins, on achète mieux, plus beau, plus durable, plus utile. Tous les objets/outils/ustensiles/vêtements que j’utilise sont de facto mes préférés car je n’ai pas de doublons (oui, je ne possède qu’un seul jean bleu, je suis une rebelle, mais en même temps, je ne peux en porter qu’un à la fois, alors autant garder celui qui ne me coupe pas en deux quand je m’assois). On les a choisi avec soin car on achète peu, mais on n’achète surtout rien au hasard ou par “coup de cœur » (en même temps j’aurais du mal à avoir un coup de cœur pour une casserole, j’avoue). 

Vivre avec moins c’est moins de choses à gérer 

Moins de vêtements c’est moins de linge à laver/plier/ranger (voir mon article sur la gestion du linge ici, je vous explique pourquoi en détail), moins de d’objets décos, c’est moins de temps passé à faire les poussières, moins de jouets c’est des chambres faciles à ranger (l’ancienne plaie de ma vie !), moins d’articles de sport c’est moins à entretenir, pas de doublons “au cas où » c’est moins de meubles pour stocker…vous voyez le truc ? Je refuse déjà d’être l’esclave de mes enfants (et pourtant ils essaient !), je refuse d’être esclave des objets de ma maison. Après, si j’avais une passion pour faire les poussières, j’aurais peut-être plus de bibelots.  

Vivre avec moins, c’est gagner du temps 

On a déjà assez à faire avec les 3 gugusses, on a choisi délibérément de ne pas perdre de temps à entretenir, chercher, ranger les choses qui nous entourent, et utiliser ce temps autrement. Parce que oui, j’ai bien vu que plus nous étions entourés d’objets, plus on passait de temps à les chercher (que celui qui possède plus de 10 stylos et crayons mais qui ne les trouve jamais quand il en a besoin ose me contredir, mais attention, je suis armée, maintenant je sais toujours où se trouve ma gomme) et surtout les ranger. Comme nous sommes satisfaits de tout ce que nous possédons, on ne perd pas de temps non plus dans les magasins ou sur internet à acheter des choses dont nous n’avons, à nos yeux, pas besoin. Ranger et nettoyer la maison nous prend 20 minutes à tous les 5, une fois par semaine (voir mon article sur le travail des mineurs le partage des tâches).  

Vivre avec moins, c’est créer de l’espace 

Je parle évidemment d’espace physique (moins d’objets, donc moins de meubles, et plus de place dans les placards), mais aussi d’espace mental, pour respirer. Nos murs par exemple, sont peu décorés. Un seul tableau par mur, et encore, pas tous les murs. Non seulement cela met en valeur des tableaux qui, au-delà de nous plaire esthétiquement parlant, nous renvoient des souvenirs positifs, mais cela fait de la place au vide. Faites le test autour de vous, chaque objet que l’on regarde nous rappelle un souvenir (un évènement, une personne), ou bien nous envoie un message (range-moi, fini-moi, répare-moi, utilise-moi, nettoie-moi). Nous sommes assez sur-stimulés par le monde extérieur, nous avons choisi de ne pas être stimulés en permanence chez nous. Moins d’objets c’est aussi moins de choix. Finis les matins bloqués devant ma garde-robe qui déborde à me dire “je n’ai rien à me mettre”. J’ai 3 pantalons d’hiver et 5 hauts manches longue, ça va plus vite.  

Cette liste est non exhaustive. Je pourrais vous dire qu’être minimaliste nous a forcé à réfléchir à notre mode de vie, à apprécier ce que l’on a et savoir ce que l’on veut, nous a forcé à devenir créatifs quand acheter n’est pas une solution satisfaisante, à créer du lien avec des voisins en demandant de se faire prêter un truc plutôt que de l’acheter alors qu’on en a besoin 10 minutes par an, que l’on économise aussi de l’argent en achat, entretien et stockage…tout ça est vrai. Mais si on parle organisation familiale, c’est LA chose qui nous a permis d’avoir un quotidien organisé, donc plus léger, avec plus de place pour profiter des choses qui nous apportent vraiment du bonheur. 


Pour aller plus loin

Pour commencer ton tri tout.e seul.e

Télécharge gratuitement ta liste d’objets à trier, pièce par pièce. « Toi tu vis, toi tu vis, toi tu crèves ». Si tu as la référence, tu es mon genre de personne.

Si tu as besoin d’aide

Dessin d'un trait de 4 mains levées avec un coeur dans chaque paume.

Que tu aies besoin de conseils personnalisés et de motivation pour désencombrer ton intérieur efficacement, ou simplement de bras en plus pour trier avec toi et t’apprendre la méthode, j’ai le service pour toi.


Recevoir les nouveaux articles dans sa boite mail

3 réflexions au sujet de “Notre ami le minimalisme”

Laisser un commentaire