Délégation & Autonomie des enfants, Tri & désencombrement

Notre ami le rangement

Moi je suis une maligne dans la vie. Je n’aime pas le bruit, je n’aime pas le bazar, je n’aime pas ranger, et pourtant j’ai fait trois enfants. Elle est pas belle la vie ?  

Pour le bruit j’ai trouvé la solution, j’ai des écouteurs anti bruit que j’aime plus que mes fils beaucoup. Pour le bazar j’ai levé péniblement mon seuil de tolérance, mais pour le rangement ça a été plus dur. Pendant des années, j’ai eu l’impression de passer ma vie à ranger. Et le problème c’est que j’ai une incapacité physique à me poser si la maison est dérangée. Donc après une décennie à vivre debout, il a fallu que ça change (quitte à dire au revoir à mes mollets en béton).  

Si vous avez lu mon article sur le minimalisme, vous ne serez pas etonné.e d’apprendre que la première chose que nous ayons fait après mon pétage de cable  cette remise en question fût de réduire l’inventaire. C’est quand nous avons enfin compris que nous n’avions pas un problème de rangements mais juste trop d’objets à gérer que les choses ont pu changé.  

Une fois le nombre de nos possessions divisé par 3 (je vous rassure, ça ne s’est pas fait en un week-end, on n’est pas magiques), on a pu repenser notre système de rangement pour qu’il soit plus simple, instinctif, et qu’il permette à tout le monde de savoir où sont les choses, et pas juste moi (Le fameux “mamaaaaaaaan ! Où est [insérez le nom d’un truc au hasard]” me fait saigner du nez dès que je l’entends).  Fini de faire les choses parce-que-c’est-comme-ça-qu’on-a-toujours-vu-faire. A partir de là on a instauré deux principes pour trouver le système qui nous convient : 

  • On regroupe les objets par type ou usage, et non par pièce ou propriétaire 
  • On prend en compte l’accessibilité des choses pour TOUS, pas juste pour les adultes  

Voici quelques exemples, certains peuvent sembler contre intuitif, mais ça marche. Avant, le linge de maison était éparpillé dans différentes pièces. Les torchons dans la cuisine, les serviettes de bain dans la salle de bain mais les serviettes de piscine ailleurs (ben oui, sinon c’est pas drôle) et les draps de lit dans 2 endroits différents. Maintenant on met TOUT dans un seul meuble : TOUT le linge de bain, de table et de lit. Fini les 3 piles différentes quand on plie, et les aller-retours entre les pièces pour ranger (les aller-retours c’était dans les bons jours, car la plupart du temps on avait la flemme de faire le tour de la maison, donc tout se retrouvail sur un canapé/fauteuil, tout le monde se servait directement dans le tas et on entamait une guerre d’usure pour voir qui craquerait le premier et finirait par ranger)

Sur le même principe on a regroupé tous les livres (au lieu d’en avoir dans le salon ET dans toutes les chambres selon le lecteur), idem pour les légos et autres cartes Pokemon et Magic qui ne sont plus dans 3 chambres différentes, (ah oui, j’ai oublié de dire que j’ai 3 GROS geeks à la maison, mais je suis chanceuse, car ils sont en plus fan de sport, du coup j’ai le privilège d’en savoir beaucoup trop sur la Champions League ET sur D&D…envoyez-moi un hélico!). Pareil pour les fournitures de bureaux (fini les crayons et stylo dans toutes les pièces car en voulant en avoir dans chaque pièce, au final on ne les trouvait jamais car ils étaient éparpillés), ou encore le matériel électronique (on a un placard où on met tout ce qui peut être branché, sans distinction de propriétaire). Vous voyez le principe. 

Regrouper ainsi les objets à trois gros avantages pour nous :  

  • On a notre inventaire sous les yeux. Donc on voit tout de suite si on a trop ou pas assez de quelque chose. Cela évite d’acheter des doublons, et le tri régulier se fait BEAUCOUP plus facilement car on a une vue d’ensemble (Sainte Marie Kondo recommande de faire le tri par catégorie, nous on saute direct l’étape 1 qui consiste à tout regrouper car tout est toujours regroupé…malin le lynx).  
  • Comme tout a une place définie ET unique (et surtout discutée ensemble pour que ce soit logique pour tous), on range deux fois plus vite. 
  • Et surtout, FINI les questions pour savoir où vont/sont les choses car tout est simple et tout le monde connait le système.  

Bon, il faut juste vérifier qu’on ait bien une serviette AVANT d’aller sous la douche car les serviettes ne sont pas dans la salle de bain. Mais ça me permet de chambrer les garçons quand ils oublient, et chambrer mes enfants c’est un peu mon activité préférée (je suis la mère de 3 garçons, je serai donc de-facto à l’origine de toutes leurs névroses et traumatismes même si je suis la mère parfaite, donc autant s’amuser un minimum !) 

 Pour ce qui est de l’accessibilité, on s’est juste posé les bonnes questions. Si on veut que les enfants participent à la vie de la maison, ils doivent avoir accès à tout (sauf les produits dangereux bien évidemment, je ne suis pas SI indigne que ça). Exemple tout bête, il y a quelques années on se plaignait que les enfants ne mettaient pas la table. Mais il se trouve qu’ils avaient besoin d’un adulte pour atteindre les assiettes et les verres. Alors oui, ils ont fini par atterrir dans un endroit fait pour les boites de conserve, mais au moins ils pouvaient ranger la vaisselle et mettre la table tout seul. Ce n’est pas parce qu’un espace de rangement est “fait” pour quelque chose qu’il est forcément adapté aux besoins de la famille. Maintenant, si les enfants ont besoin de mon aide pour ranger ou atteindre quelque chose, on change l’endroit de stockage pour le rendre accessible.  

Donc pour résumer, nous avons réduit le nombre d’objets (la base, niveau Pichu du rangement), nous les avons regroupé (l’évolution, le niveau Pikachu donc), et aussi pensé à l’accessibilité et à la fréquence d’usage (la méga évolution, le niveau Raichu du rangement…je suis à la fois triste et fière de connaitre les 3 stages d’évolution de Pikachu). Maintenant la maison, même dans son pire état, se range en 10 minutes, car tout est logique, tout le monde connait le système, donc tout le monde s’y met. Le soir, on peut se poser, jouer à des jeux avec les enfants, lire, faire un tour, bref faire autre chose que commencer par ranger.  

Et vous, vous avez des astuces à partager pour faciliter le rangement, et surtout le partager avec les membres de votre famille ? 


Vous êtes a un clic d’un intérieur facile à ranger


Recevoir les nouveaux articles dans sa boite mail


Laisser un commentaire